Accueil - News - Arwen - Poemes - Aubade - Gemmes - Dessins - Photos - Liens - Forum
 
   Poemes  
 
Poemes en français et anglais - Poemes en Quenya - Poemes en Sindarin
 
Ces poemes sont dediés à Poune.
Ils ont étés ecrit pour elle et furent l'expression de mes sentiments les plus profonds.
 
 
Quand j'entend ta voix
Quand j'entends ta voix
Mon coeur explose de joie
J'essaye de briser l’écorce de ton cœur
Mais pour cela il me faudrait plus d'ardeur

Mais l’ardeur que j'avais
Tu me l’as déchirée
Tu me l’as remplacée
Par un cœur taillardé

Dans la vie ou dans la mort
Quel qu’en soit mon sort,
Au Paradis ou sur terre
C'est toi que je préfère

Quand je pense à toi
Mon coeur s'inonde de joie.
Tu me rejettes à ta façon
Mais dans mon cœur, pour l’éternité sera gravé ton nom.
 
Le vent
Sur les toits gris, quand le vent glisse
Et que le soleil s’est caché
Comme de la soie que l’on plisse.
C’est le vent que j’entends chanter.

Il dit de longues et larges routes
Par où les hommes ont passé
Et quand il parle et que j’écoute
J’oublie que mon cœur est blessé

Puisqu’il est plus fort que les chênes
Il pourrait bien plus se vanter.
Car quand il souffle sur la plaine
Les oiseaux cessent de chanter

Éole est dieu, qui, parfois triste.
Tantôt doux, tantôt courroucé
Voulant que rien ne lui résiste
Brise tout, présent et passé
 
Solitude
Je me suis caché loin des hommes
Egaré, seul dans le noir
Avec ma douleur encore énorme
Craignant de vivre le désespoir

Je suis parmi tous ces hommes
Privés d’avoir un peu d’espoir
Si l’amour était l’aumône
Je demanderais être dans ta mémoire

J’ai besoin de ton amour
Pour retrouver ma liberté
Te regarder jour après jour
Sans ne serait-ce qu’une fois m’arrêter

J’ai besoin de ton amour
Pour une fois, cesser de pleurer
Me sentir aimé pour toujours
Et laisser mon cœur espérer

J’ai besoin de toi..
J’ai besoin d’amour...
 
Adieu
Ces derniers jours ton petit sourire sublime
Les instants de ma vie. Tu es pour moi semblable
A une source de bonheur qui pénètre mon âme.
Douce muse tu enflammes mon ardeur éternelle.

Mais aujourd'hui c'est dans les bras d'un autre
Que tu es heureuse, mais pour moi rien n'est pareil.
Je tombe alors dans l'obscurité des ténèbres.
Rien ne peut me retenir, tristement, je veille :

Je vois ma vie s'assombrir alors que la tienne
S'illumine. Tu le combles de sourire et de baisers,
Lorsque, je reste à me morfondre sur toi, ma reine.

Bien que mon existence soi dure et injuste
Te voir heureuse est à la fois une difficulté,
Mais aussi un ample réconfort pour mon être.
 
D'elle...
D'elle, je ne vous dirai rien.
Que le tendre infini de ses yeux
Qui me fait vivre en merveilleux
Notre réveil au petit matin.

D'elle je ne vous dirai rien.
Que la douceur de ses cheveux
Aux reflets blonds et soyeux
Que je caresse de mes mains.

D’elle, je ne vous dirai rien.
Que la senteur de son parfum
Aux extraits subtiles et fins
Qui éveille mes sens les plus câlins.

D’elle, je ne vous dirai rien.
Que ce beau jour d’été
Où son regard sur moi s’est posé
C’était hier je m’en souviens.

D'elle je ne vous dirai rien.
Que la cascade de son rire
Qui coule en cristal et vient dire
Sa joie de vivre et d'être bien.

D'elle je ne vous dirai rien.
Que le bonheur qu'elle irradie
Bien plus qu'une simple embellie
Est le fruit d'un amour serein.

D'elle je vous dirai enfin
Qu'heureusement elle est venue
Prendre mon âme en retenue
Puisqu'à mon coeur elle est destin.
 
 

- Design & PHP by Wedge - 23/06/2017 - 15:40 -